Pages

Nombre total de pages vues

dimanche 11 mai 2014



   Si , avant, le médecin jouissait d'un prestige comparable  à celui du curé de village , de nos jours il est tout aussi ignoré que lui . Une irréligion grandissante s'est développée conjointement avec une méfiance accrue envers l'institution médicale . Pour faire court, on se détourne autant d'Esculape que de Dieu .

    C'est qu'une autre divinité a fait son apparition dans le panthéon des guérisseurs du corps et de l'esprit : le thérapeute ! Finis les traitements médicamenteux foireux ! Certains dévots de la minceur  y ont même laissé leur peau , eux qui voulaient justement n'avoir plus que la peau sur les os. Paix à leur âme!  Beaucoup  se sont retrouvés les deux pieds dans la tombe sans avoir même reçu l'extrême onction. On comprend , après ça , que les médecins ne soient plus en odeur de sainteté du tout.

    Plutôt que de tenter le diable , on préfère désormais placer  sa confiance dans la thérapie qui a les bonnes grâces des médias . Autant vous dire qu'on change souvent d'avis , car les médias , comme chacun sait , encensent aujourd'hui ce qu'ils conspuent  demain .  À leur décharge , on doit dire que certaines de ces thérapies se fondent sur des théories pour le moins hérétiques .

    La thérapie quantique , par exemple , défie l'orthodoxie . Comme beaucoup d'entre nous l'ignorent , nos cellules communiquent entre elles en émettant des particules lumineuses . Dès lors , toute défaillance dans ce vaste réseau de bio photons se traduit par des troubles soit physiques soit psychiques . Au thérapeute quantique la mission de pallier ce dysfonctionnement en appliquant, sur le corps du patient, des électrodes reliées à un appareil électronique censé recadrer les ondes électromagnétiques de notre corps.

    Si cette théorie ne remporte pas votre adhésion ,  essayez plutôt la zoothérapie . Il n'y a que l'embarras du choix pour désigner quel animal soulagera vos maux psychiques . Si vous résidez sur une île , pourquoi ne pas tenter la delphinothérapie, histoire de réactiver vos souvenirs de Flipper le dauphin. En métropole , un cynothérapeute sera vivement conseillé . Les toutous sont beaucoup plus faciles à trouver et aussi  à domestiquer .

    Si vous êtes allergiques aux bêtes , allez donc consulter un hypnothérapeute . Rassurez-vous ! Il ne s'agit pas de regarder fixement un pendule et de tomber dans un état second! Le spécialiste en question se défend d'être un charlatan . Et pour le prouver , il ira jusqu'à pourfendre les champions de la  thérapie analytique , qui , il faut bien le dire , lui font encore de l'ombre .   Selon lui , seul le lobe droit du cerveau ( et non le gauche ) a droit à tous les égards . Ah bon ?

    Entre toutes ces thérapies , on ne sait plus trop bien  à quel saint se vouer. Le mieux , à mon humble avis , est de concocter une thérapie à votre  sauce . Pour ma part , je préconise une pincée de chocotherapie, trois cuillères à soupe d'héliotherapie et de thalassothérapie ( le soleil et la mer , ça ne fait jamais de mal ) , une dose non négligeable d'art thérapie ( Dieu soit loué ! Les arts sont multiples et variés ) , le tout nappé de gym thérapie . Et cerise sur le gâteau, de l'amour thérapie! Il ne me reste plus maintenant qu'à vous souhaiter un BON APPÉTIT!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire