Pages

Nombre total de pages vues

mardi 29 avril 2014


   On n'arrête pas le progrès . Surtout quand il se mêle des affaires de coeur ...

    Avant, Cupidon n'avait, pour accomplir sa mission, qu'à tirer une flèche de son carquois  et transpercer le cœur de ses proies . S'ensuivaient  des associations malencontreuses débouchant sur des unions malheureuses et des séparations douloureuses . Car bien qu'ayant plusieurs cordes à son arc , il arrivait bien souvent au piètre archer de manquer sa cible , ayant, comme chacun sait ,  les yeux éternellement bandés.

    Puis ce fut le grand Big Bang ( informatique) et le patient tissage d'une Toile dans l'espace intersidéral ( du  digital ) . Hors de question  , pour le  fils de Vénus, de battre de l'aile et de s'avouer vaincu . Il enfourcha Pégase et partit à l'assaut du virtuel , qu'il conquit sans coup férir . Il se lia d'amitié avec une souris qui lui permit, en quelques clics , d'étendre son empire sur la vaste sphère cybernétique.

    Plus besoin , désormais , pour Cupidon, de décocher de flèches afin d' unir , pour le meilleur ou pour le pire, les destins de deux humains . Il ne lui suffit que de munir leurs mains fébriles d'une tablette tactile,  et de les laisser surfer sur le flot des  ondes électromagnétiques  . Le courant passe indubitablement . Par le biais d'un écran , on raconte sa vie , on l'enjolive même,  en  omettant de mentionner, il va sans dire, les détails les moins croustillants .

    C'est qu'il faut donner envie, et ouvrir l'appétit du futur prétendant. Alors , dans la communauté des e-lovers , on prend soin de soigner son profil . Qui sait ! un coup de foudre est si vite arrivé! Mieux vaut donc se présenter sous son  jour le meilleur . Les selfies sont, sans conteste,  la meilleure devise pour vendre ses appâts dans cette foire aux illusions  . Ils sont de nature à séduire tout public, avec leur  je-ne -sais-quoi de faussement authentique.

    Mieux encore ! Le Dieu de l'Amour a  pourvu ses cyber conquérants d'un système d'espionnage  à faire pâlir James Bond. Le radar de rencontre géolocalisée! À quoi bon chercher l'âme sœur à des milliers de kilomètres à la ronde,  quand un soupirant transi attend , peut-être,  à quelques encablures de chez vous, que vous le mettiez en transe !

   Espérons que, sous peu , Cupidon fera la paix avec Poséidon et se lancera dans l'élaboration d' un sonar de rencontre aqualocalisée ! Sur terre , on s'ennuie tellement . Quitte à avoir des illusions , autant les avoir à vingt mille lieues sous l'océan . Eprouver l'ivresse des grands fonds et  nager en plein délire avec son amant, n'est-ce pas ce qu'il y a de plus grisant?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire