Pages

Nombre total de pages vues

dimanche 16 mars 2014


De tous les maux dont la nature accable le beau sexe , la pilosité est le plus honni . On lui livre une guerre sans merci.  Rasoir , crème dépilatoire ,  cire ou laser , tous les moyens sont mis en œuvre  pour l'éradiquer.  Aucune zone de l'épiderme n'est épargnée , de la plus cachée à la plus  exposée . Le poil est pourchassé et l'on ne fait pas de quartier!

Même certains représentants du sexe opposé ont été acquis à la cause . Ils ont compris que pilosité ne rimait  pas forcément avec virilité .  Et l'on ne va pas s'en plaindre . Il est certes plus plaisant de voir trottiner , sur un tapis de course , un athlète à la peau  huilée , qu'un bonobo cloné  . Entre l'homme de Vitruve et l'homme des cavernes ,  il n' y a pas à hésiter .

Sauf qu'une nouvelle peuplade a décidé de prendre le contrepied et de crier haro sur la peau glabre .   Les apôtres du corps lisse se sont donc  vus concurrencer par les chantres du "tout poil".  Ces übersexuels ont fait du port de la barbe leur cheval de bataille . Certains dépensent des sommes colossales pour des implants pileux , rendant le commerce du poil plus que florissant .

La bonne nouvelle , c'est que cette manie naissante a engendré un tourisme d'un tout autre genre . Des cliniques à bas prix appâtent les dignes descendants des muscadins thermidoriens. Le tout est de ne pas se tromper de  destination. En Turquie , c'est l'implant de la moustache qui fait rage. Fine ou bien fournie, il ne faut pas se tromper , car elle en dit long sur l'appartenance politique de celui qui l'arbore . Au Maroc, ce sont les greffes capillaires qui sont à l'honneur. Il n'est plus rare , à Marrakech , de rencontrer des colonies de crânes chauves aux abords de la  place Jemaa-el-Fna.

Fort heureusement,   nous , les femmes , ne sommes  pas affligées de ce dernier fléau . Du coup , cela permet aux pseudo célébrités  de se démarquer de leurs congénères d'une façon moins conventionnelle . Elles n'ont qu à se raser la tête. À défaut d'être beau , le geste attire les badauds et charme les beaufs. Une autre astuce pour alimenter les ragots est de s'orner la face de sourcils à la Frida Kahlo . Histoire de faire plus bobo.

Comme quoi , poils ou cheveux peuvent parfois  servir les différents intérêts des bienheureux  de ce monde . Instrument de séduction ou de rébellion, la pilosité  est tour à tour courtisée ou vouée aux gémonies . Après les Métro sexuels , dont la trichotillomanie n'est plus à prouver  , voici la génération spontanée des  übersexuels  . À cette allure , Je crains que le bonobo , que je décriais tant , ne bénéficie bientôt d'un retour en grâce . Après tout, ne dit-on pas que l'homme descend du singe?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire