Pages

Nombre total de pages vues

jeudi 16 janvier 2014

Le syndrome de Gilles de la Tourette est une pathologie fort répandue dans notre capitale , surtout en cette période d'euphorie dépensière. En temps normal , seule la catégorie des automobilistes semble être affectée par ce trouble . Les symptômes sont vite reconnaissables . Il n'est qu'à tendre l'oreille pour déceler l'imminence d'une crise .  Les Klaxons stridents sont  la matérialisation sonore du dysfonctionnement nerveux des occupants des habitacles . Si vous êtes passager du véhicule concerné, bouchez-vous les oreilles surtout, car c'est le moment où le conducteur, impassible jusque-là , déversera un flot d'injures propres à heurter votre sensibilité.

Mais hélas , avec le temps béni des Soldes , cette maladie,  jusque-là circonscrite à une frange de la population , se répand comme une traînée de poudre dans les enceintes des petits et grands magasins . "L'homme est un loup pour l'homme" , nous enseignait Plaute . Il aurait dû ajouter que la femme est une tigresse pour la femme . Car il est évident que si elles font  patte de velours dans les bars à ongles et à sourire qu'elle fréquentent , elles ne manquent pas de montrer les dents et de sortir leurs griffes quand il s'agit de satisfaire leur appétit de conquête matérielle. Gare à qui marche sur leurs  plates-bandes !

C'est que l'on assiste à des combats homériques . Surtout dans les rayons de la confection. Rien n'est trop beau pour elles. Un article qu' elles auraient dédaigné la veille se pare d'une aura sans pareille dès lors que son prix se voit divisé par deux. Aussi sont-elles prêtes à tout pour rafler la mise . Qu'une main ennemie s'avise de leur dérober l'objet de leurs désirs, et le syndrome de la Tourette fait son apparition intempestive , suivi parfois de crêpage de chignons pour celles qui en portent. L'intervention d'un vigile s avère parfois nécessaire  pour mettre un terme au pugilat . Aux USA , le jour qui marque l'ouverture des Soldes d'hiver porte bien son nom : c'est le "vendredi noir"  . Toute une symbolique! C'est que l'on déplore , chaque année , des clients au nombre des victimes . Vous venez , gaie comme un pinson , vous acheter un déshabillé de soie, et vous repartez, raide comme la justice , dans un suaire en coton .

Certainement mus par leur instinct de conservation, les hommes ont l'intelligence de rester en retrait pendant cette période cruciale de l'année . Ils préfèrent se cantonner au rôle de portefaix et patienter à quelques  encablures de l'arène où leur compagne livre bataille . Que voulez-vous ! Ils n aiment pas les conflits ! À la rigueur ils veulent bien subir ponctuellement  , au volant  de leur grosse cylindrée ,  une crise aiguë du trouble répertorié par Gilles de la Tourette . Ils ne se privent pas d'invectiver un chauffard pris en flagrant délit de désobéissance au code de la route . Non pas parce qu'ils érigent ce règlement en dogme inviolable . Ils seraient bien hypocrites de le faire . Ce qu'ils redoutent plus que tout  , c'est que  ledit chauffard  inflige une éraflure fatale  à la carrosserie rutilante de leur torpédo . Porter atteinte à leur joujou à quatre roues , c'est aussi grave que de toucher au  doudou d' un nourrisson non sevré . Le nombre des décibels est identique ...

Les plus sages dans l'histoire , ce sont quand même les enfants . Ils sont contents de voir leurs parents occupés , les coquins . De toute façon , eux , leurs jouets de Noël , ils ont été payés au prix fort . Et leurs  vêtements , ils sont rarement  soldés . C'est sûr, ils ont bon goût , les garnements . Ils ne choisissent que ce que leur acteur (ou actrice ) prépubère préféré(e) porte. Ce sont des consommateurs exigeants . S'ils sont tant accro  à Disney Channel, c'est pour cloner la  vedette du moment  avant qu'elle ne claque la porte des studios pour tourner des clips porno . Oui, les parents ont du souci à se faire. Car  je crains que Gilles de la Tourette ne s'invite dans les foyers  plus souvent qu'on ne pense à l'avenir. Le jour où leurs enfants se mettront à imiter la gestuelle obscène de Miley Cyrus,  prêtresse de la teen pop, je pense qu'il n'y aura pas que les vendredis qui seront noirs pour eux...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire