Pages

Nombre total de pages vues

samedi 2 novembre 2013


J'ai parfois le sentiment , en parcourant certains articles de presse , de me retrouver au British Museum en face de la Pierre de Rosette , tellement certaines colonnes semblent inondées d'abréviations hiéroglyphiques . Il faut dire que la tendance actuelle est aux sigles et acronymes en tout genre. Dans presque tous les domaines , on fait l'économie de syllabes , de sorte que bon nombre de mots se voient amputés et réduits à une unique lettre . Il est vrai que ce phénomène n'est guère nouveau . Pas besoin de dictionnaire pour décrypter WC ou OK . Mais savez vous seulement que la première abréviation nous vient de la Perfide Albion , et que la deuxième aurait un rapport avec la guerre de Sécession ?

Si , dans le domaine épistolaire , les PJ et les PS n'ont plus de secret pour vous , il en va peut-être autrement pour certains vocables du domaine médical . PMD ou DMLA ne vous disent rien ? Il vaut mieux , d'un côté , car les gens qui en sont affectés ne voient pas la vie en rose. Pour ce qui est de débroussailler le terrain terminologique des services secrets , attachez vos ceintures! Vous me direz , ils sont secrets , donc vous n'avez pas à les connaître , mais bon , l'actualité fait que vous vous trouvez confrontés , bon gré , mal gré , à des discours regorgeant de sigles abscons tels que DST, DGSE , NSA, et GCHQ. La tâche  s'avère d'autant  plus ardue qu'il vous faut souvent naviguer d'une langue à une autre au sein de la même phrase . Mal de mer garanti ...


Il est aussi conseillé d'avoir le pied marin quand on s'immerge dans l'océan des sigles informatiques, majoritairement anglo-saxons . Car entre les flux RSS , les protocoles SSL et IOS, les URL et les URI,  les OASIS et les OSCAR, les SUS et les SLIP,  on a tôt fait de perdre pied si l'on n'a pas, à portée de main, un bon kit de survie . Remarquez , il vous reste toujours la possibilité de lancer un SOS. Car il ne suffit pas de traduire ces maudites abréviations . Encore faut-il les comprendre . Parfois mieux vaut rester dans l'ignorance la plus totale plutôt que de tenter d'en cerner le sens . Car l'on a vite  l'impression d'être affligé du QI d'un lémurien  . Après tout,  ne dit-on pas "Heureux sont les simples d'esprit  car le royaume des cieux leur appartient" ?

En parlant d'au-delà , n'oublions pas que les initiales les plus parlantes , pour la croyante que je suis , sont celles du Fils de Dieu . Bon , il est vrai que Jésus Christ sonne mieux que JC , mais enfin  , il y a pire  comme initiales . Car s'il avait  été appelé Paul Christ ou pire encore , Walter Christ , imaginez de quelles initiales le Sauveur aurait été gratifié . Les Anglais ont d'ailleurs emprunté au latin les initiales A.D pour désigner le début de l'ère chrétienne  : Anno Domini . Et je leur en rends grâce. Car le latin est peut-être une langue morte, mais il demeure néanmoins le substrat de  la nôtre et lui redonne un  lustre que les différents emprunts à l'anglais moderne tendent à ternir . Pas cool ...

Bon, j'espère ne pas vous avoir mis K.O avec toutes mes digressions d'intello. Moi je suis H.S , alors je vais gober quelques M&M's et aller faire un tour  chez H&M . Ensuite  , je compte bien  me connecter à BBM et passer l'aprèm en ligne  avec JC.

SLT et ADM1!

XOXO

PS: Btw , le JC dont je vous parle , ce n est pas le Messie , mais c'est mon Sauveur, quelque part . Mais ça , c'est une autre histoire ...;-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire