Pages

Nombre total de pages vues

mardi 29 octobre 2013

Vous ne le savez peut-être pas , mais le symbole d'Halloween , bien avant d'être une citrouille , était un navet .. Oui , un navet ... Comme légume, il y a mieux , je vous l'accorde . Mais au temps des Celtes , la citrouille , on ne la connaissait pas , et Halloween , on a tendance à l'oublier , avant de prendre racine au Nouveau Monde , a d'abord germé de l'autre côté de La Manche .

Depuis bon nombre d'années, les marchands de rêves  les plus mercantiles de notre territoire hexagonal lui font les yeux doux . La citrouille , on lui fait la cour . Je dirais même plus , on la vénère! C'est la déesse des cucurbitacées . C'est qu'elle est loin d' être une courge . Pour un peu, on lui ferait des papouilles, tellement elle a une bonne bouille .

L'été dernier , elle a même eu les honneurs du podium des défilés  . On en a vu des asperges orange, au sourire pincé, défiler sous nos yeux . Les manufactures de cosmétiques ont emboité le pas aux  grands couturiers . Du rouge à lèvres au vernis à ongles , la couleur citrouille est parvenue sans effort à voler la vedette au rouge tomate . Moi même j'ai succombé , et ce n'est pas peu dire ...

En ce moment , on est en pleine alerte orange . L'offensive des citrouilles à commencé. Impossible d'échapper au sourire en banane de ces légumes ventrus. Où qu on aille , on est cerné. Ce n est plus  le règne de Big  Brother , mais celui de  Big Sister ! C'est qu'elle surveille tous nos faits et gestes . Kleenex, serviettes , assiettes , housses de couette , et même nuisettes , elle fourre son nez dans les moindres recoins de notre univers quotidien .   Qui eût pensé qu'une citrouille pût un jour nous donner autant  la trouille ?

Moi, je n'en peux plus d'avoir la tête comme une coucourde. Il est grand temps de lui jouer un vilain tour . Qu'elle reste dans son potager , après tout. A force d'être constamment sur le devant de la scène  , elle a la tête comme une pastèque  et en a oublié son utilité intrinsèque  . Une citrouille , ça se mange , tout simplement .  Alors il serait temps qu'elle  s'en souvienne et qu elle regagne  les étagères des manuels  culinaires . Et qu'on ne me dise pas que je lui cherche  pouille . Je risquerais de voir rouge et de la réduire en ...pitrouille!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire