Pages

Nombre total de pages vues

jeudi 31 octobre 2013

Le mariage avec Facebook, c'est pour le meilleur et surtout pour le pire .
D'abord on se rend compte un jour qu'on a des milliers d'amis . Ça fait vraiment chaud au cœur , nous qui nous croyions seuls au monde  . Mais bon, il y a ami, et ami. Certaines fois , on ne les rencontre jamais , ces soi-disant amis . Si ça se trouve, ce ne sont que les ectoplasmes d'un nuage électronique . Une chose est sûre . S'ils vous donnent leur amitié, c'est qu'ils exigent en retour un maximum d'égards , et surtout que vous n'oubliiez pas de "liker" leur "posts" .

Parlons-en de ces fameux posts . La palette est large , mais on est loin des créations  picturales d'un Vinci ou d'un Van Gogh , pour ceux qui connaissent . Soyons francs. Nos amis sont certes ingénieux, mais ils sont surtout paresseux. Alors rien de mieux que de z'yeuter le "wall" d'un autre utilisateur et de faire du "sharing" .Cela prouve au moins une chose , que Facebook est une communauté où l'on partage beaucoup de choses . Alors qu'on ne nous dise plus que notre société est gangrenée par un individualisme endémique.

Les publications les plus répandues, il faut le dire , ce sont les photos . Et avec les différents logiciels de retouche , on peut dire qu'on se montre toujours sous son plus beau jour . Finis les éclairages pourris et les décors kitsch ! D'un coup de pinceau magique , vous voilà propulsée sur une scène virtuelle,  le visage lumineux et extatique comme celui des saintes auréolées de gloire de l'iconographie religieuse . Nous voilà béatifiées avant même de passer par le tombeau . Facebook vaut bien une messe!

Pour les plus païennes  d'entre nous , celles qui veulent figurer dans la rubrique des stars plutôt que des saintes ( après tout , les lecteurs de La Croix sont  moins nombreux  que ceux de Voici), c'est la photo de groupe ( ou de groupies) qui a leurs faveurs . C'est quand même mieux de figurer au beau milieu d'une horde d'admirateurs que de poser toute seule à côté d un pot de fleurs . En plus , ça a l'avantage de recueillir un nombre impressionnant de "Like " si on  a l'intelligence de "taguer" ( i.e identifier)  les autres participants. Ça flatte leur ego , et ça décuple le vôtre . N'est pas vedette qui veut...


Si l'on y réfléchit bien , Facebook est la plateforme idéale pour révéler au grand jour  les  pervers qui sommeillent en nous . Les exhibitionnistes d'abord . Ceux qui ne se lassent pas de  publier  des photos d'eux du matin au soir et du soir au matin. Mais bon, ils ne sont pas très malins, car à la longue , on s'en lasse, de voir leur bobine dans tous les lieux branchés de la planète , et on ne "Like" plus du tout . Ensuite les voyeurs , et ça , c'est la pire espèce de pervers qui existe. Pas de rédemption possible. Avez-vous remarqué la disproportion entre le nombre exact de vos "amis"  et le nombre de ceux qui manifestent un intérêt à vos publications ? Édifiant ! Alors de deux choses l'une , soit ils sont à la solde de la NSA et espionnent le moindre de vos faits et gestes , soit ils n'en ont rien à cirer de votre vie, et donc ils ne sont pas vos amis. Dans les deux cas , un bon conseil , VIREZ-LES!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire